Chef(fe) de l’Unité « Egalité femmes-hommes » (EFH)

AC/SRH, N° 11/2019 du 1er octobre 2019

APPEL A CANDIDATURES
 

L’Organisation internationale dela Francophonieregroupe 54 États et gouvernements membres, 7 associés  et 27 observateurs répartis sur les cinq continents, rassemblés autour du partage d’une langue commune : le français. Consciente des liens que crée entre ses membres le partage de la langue française et de valeurs universelles, elle œuvre au service de la paix, de la coopération, de la solidarité et du développement durable.

 
Titre du poste :  Chef(fe) de l’Unité « Egalité femmes-hommes » (EFH)
Lieu d'affectation :  Paris
Statut et grade :  Poste à recrutement international / Niveau P, Grade P5-1 / P5-6
Durée de l'engagement :  3 ans renouvelables, assortie d’une période d’essai de 6 mois
Traitement annuel de base :  Entre 58 903 et 67 738 euros, selon l’expérience
Ajustement annuel de poste :  Entre 13 106 et 15 072 euros, selon l’expérience

Autres avantages :

 En cas de recrutement en dehors du lieu d’affectation : prise en charge du transport A/R du lieu de recrutement au lieu d’affectation (+ indemnité de première installation) ;
Allocations et indemnités prévues au Statut du personnel.
Participation au régime de prévoyance de l’Organisation
Date limite d'envoi des candidatures :  24/10/2019
Numéro de l'appel à candidatures :  AC/SRH, N° 11/2019 du 1er octobre 2019
 

FONCTIONS PRINCIPALES
 

L’égalité entre les femmes et les hommes (EFH) est une condition du développement durable. Depuis plus de vingt ans, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) déploie des efforts en faveur de la réduction des inégalités de genre dans ses différents domaines d’intervention au sein de l’espace francophone. Les Chefs d’État et de gouvernement membres de la Francophonie, réunis au Sommet d’Erevan en Arménie les 11 et 12 octobre 2018 ont adopté la Stratégie de la Francophonie pour la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes, des droits et de l’autonomisation des femmes et des filles.

Cette Stratégie vise à renforcer la cohérence et l’efficacité de la démarche francophone en s’inscrivant pleinement dans un cadre global d’intensification des efforts de la communauté internationale pour parvenir à l’égalité entre les femmes et les hommes, tel que défini dans le Programme de développement durable à l’horizon 2030, en particulier dans son Objectif 5. Déclinée sur cinq axes, la Stratégie agit notamment sur les domaines d’intervention suivants :

Axe 1 : Promouvoir les droits des femmes et des filles, et lutter contre toutes les formes de discriminations et de violences faites aux femmes et aux filles ;
Axe 2 : Assurer une éducation et d’une formation de qualité et libre de discrimination tout au long de la vie, valoriser la participation des femmes à l’enseignement supérieur et à la recherche,
Axe 3 : Favoriser l’autonomisation économique des femmes et des filles dans la perspective d’un développement durable et d’une croissance inclusive ;
Axe 4 : Promouvoir le « leadership », et renforcer l’égal accès et la participation pleine et effective des femmes dans la prise de décision ;
Axe 5 : Promouvoir et mettre en œuvre l’institutionnalisation de l’égalité entre les femmes et les hommes sur le plan organisationnel.

FONCTIONS PRINCIPALES

Placé(e) sous l’autorité hiérarchique de l’Administratrice, le ou la titulaire de la nouvelle Unité « Egalité femmes-hommes » mise en place au sein de l’OIF, assurera la mise en œuvre de la Stratégie et de la programmation dédiées en coopération avec les unités administratives compétentes, et fournira des conseils stratégiques en faveur de la promotion et du renforcement de la coopération pour l’égalité entre les femmes et les hommes au sein de l’espace francophone. Il ou elle est plus particulièrement appelé(e) à :

- Diriger l’Unité Égalité femmes-hommes au sein de l’OIF et en assurer la bonne gestion budgétaire et administrative ;
- Développer la méthodologie de mise en œuvre et de suivi de la nouvelle Stratégie EFH de la Francophonie et en assurer la coordination au sein de l’OIF et avec l’ensemble des acteurs concernés que sont les États et gouvernements membres, l’APF, les opérateurs directs, les conférences ministérielles permanentes et la société civile ;
- Veiller à l’implantation de l’intégration de la dimension dans la programmation de l’OIF, ainsi qu’à l’intégration transversale du genre dans les domaines d’intervention de l’OIF (siège et UHS) ;
- Superviser les actions spécifiques dédiées à l’EFH assurant la promotion des droits et de l’autonomisation des femmes et des filles ;
- Elaborer et soutenir le positionnement politique et technique de l’OIF en matière d’égalité - femmes-hommes, de droits et d’autonomisation des femmes et des filles ;
- Fournir un appui stratégique et analytique en offrant en temps opportun des services de conseil de qualité aux dirigeants de l’OIF pour soutenir le dialogue politique en faveur de l’EFH, des droits et de l’autonomisation des femmes et des filles au sein de l’espace francophone, auprès des autres organisations internationales et auprès des partenaires privés et de la société civile ;
- Renforcer les relations stratégiques et les partenariats structurants avec les Etats et gouvernements membres, les agences de coopération, les organisations multilatérales pertinentes et les ONG dans le domaine ;
- Collaborer à la mise en œuvre des stratégies de communication efficaces fondées sur les résultats de l’action de l’OIF en faveur de l’EFH, au sein des instances notamment, afin de les valoriser au maximum et d’en accroître la visibilité et l’impact ;
- Assurer la représentation de l’OIF aux réunions et conférences pertinentes.


CRITERES DE SELECTION
 

Le ou la candidat(e) au poste doit :

- être ressortissant(e) d’un État ou gouvernement membre de l’OIF ;
- être titulaire d’un diplôme universitaire de niveau Master ou équivalent en droit, relations internationales et/ou sciences politiques, sciences humaines et sociales, gestion de projets ou domaines connexes ;
- justifier d’une formation complémentaire dans le domaine de l’EFH est un plus ;
- avoir une expérience dans l’accompagnement, le développement d’outils et l’élaboration de stratégies spécifiques en lien avec l’EFH et démontrer tout au long de son parcours professionnel une sensibilité particulière à cette problématique ;avoir une expérience avérée - en matière analytique, stratégique et opérationnelle - d’au moins dix ans dans le domaine de l’égalité femmes-hommes, des droits et de l’autonomisation des femmes et des filles, acquise dans une agence de développement, une organisation multilatérale ou une administration publique ;
- avoir une expérience et une connaissance solides des politiques publiques, de la coopération internationale et l’aide au développement dans des secteurs d’intervention similaires à l’OIF;
- avoir une aptitude à travailler dans un environnement multiculturel et en respect de la chaîne hiérarchique et protocolaire ;
- avoir une parfaite maîtrise de la langue française et une connaissance pratique de l’anglais ;
- avoir de bonnes aptitudes pratiques pour la gestion de projets et d’équipe, la mise en œuvre et pour la coordination d’équipe;
- avoir une bonne connaissance et une bonne pratique des outils informatiques.

Seules les candidatures enregistrées en ligne avec un Curriculum vitae et une lettre de motivation seront examinées. Seul(e)s les candidat(e)s présélectionné(e)s par le Comité consultatif de sélection seront contacté(e)s.

L’Organisation internationale de la Francophonie est un environnement non-fumeur. Une attention particulière sera apportée aux candidatures féminines ainsi qu’aux candidatures émanant des ressortissants d’États et de gouvernements membres non représentés ou sous-représentés au sein de l’Organisation.

L’âge de départ à la retraite au sein de l’Organisation est fixé à 65 ans.

L'Organisation internationale de la Francophonie ne demande pas de frais ni d’information relative aux comptes bancaires des candidats à aucun stade du processus de recrutement ni pour la participation à des conférences ou à des formations. Les appels à candidature pour un poste, un volontariat ou un stage sont exclusivement diffusés sur le site officiel francophonie.org, le portail jeunesse.francophonie.org et la plateforme de recrutement de l’OIF, puis relayés sur les réseaux sociaux. L’OIF n’octroie pas de bourses d’études. Toute offre accompagnée d’une demande de règlement est frauduleuse. »