Analyste-rédacteur(-trice)

AC/SRH, N°18/2020 du 23 juillet 2020

APPEL A CANDIDATURES
 

L’Organisation internationale de la Francophonie regroupe 54 Etats et gouvernements membres, 7 associés et 27 observateurs répartis sur les cinq continents, rassemblés autour du partage d’une langue commune : le français. Consciente des liens que crée entre ses membres le partage de la langue française et de valeurs universelles, elle œuvre au service de la paix, de la coopération, de la solidarité et du développement durable.

 
Titre du poste :  Analyste-rĂ©dacteur(-trice)
Lieu d'affectation :  Paris, New york, Bruxelles, Genève
Statut et grade :  Emploi Ă  recrutement international (niveau P, Grade P2-1 / P2-12)
Durée de l'engagement :  3 ans renouvelable, assortie d’une pĂ©riode d’essai de 6 mois
Traitement annuel de base :  Entre 36 894 euros et 51 283 euros, selon l’expe
Ajustement annuel de poste :  Variable selon le pays d’affectation

Autres avantages :

 En cas de recrutement en dehors du lieu d’affectation : prise en charge du transport A/R du lieu de recrutement au lieu d’affectation (+ indemnitĂ© de première installation) ;
Allocations, indemnités et participation au régime de prévoyance de l’Organisation.
Date limite d'envoi des candidatures :  23/08/2020
Numéro de l'appel à candidatures :  AC/SRH, N°18/2020 du 23 juillet 2020
 

FONCTIONS PRINCIPALES
 

Dans le cadre de la transformation de son réseau extérieur, l’Organisation internationale de la Francophonie recrute quatre postes d’Analyste – rédacteur(trice) auprès de trois de ses Représentations extérieures (Bruxelles, Genève et New York) et auprès du Service des Représentations extérieures (Paris). En appui et sous l’autorité du chef de mission / chef de service, les contours de chacun de ces postes varient légèrement en fonction du lieu d’affectation, mais se déclinent autour des fonctions principales suivantes :

• développer des capacités d’information et de suivi sur les dossiers couverts par l’unité administrative concernée ;
• contribuer à la production de notes et d’analyses sur les dossiers couverts par l’unité administrative concernée ;
• assurer un rôle de conseil et d’aide à la décision auprès du chef de mission / chef de service dans les secteurs de responsabilités ;
• soutenir la planification et la coordination de l’agenda du chef de mission / chef de service ;
• contribuer à la préparation d’éléments de langage et de discours dans différents domaines d’intervention couverts par l’OIF ;
• soutenir la planification et la coordination des activités, des évènements de sensibilisation ;
• soutenir la planification et la coordination des activités des groupes d’ambassadeurs francophones et des différents réseaux de veille et d’influence ;
• contribuer à la fluidité de l’information et de la communication avec les Représentations extérieures et l’ensemble des unités administratives de l’OIF ;
• contribuer à la communication sur Internet et les médias sociaux des activités de l’unité administrative concernée ;
• apporter son appui en matière de coordination des actions, la gestion du changement, notamment le suivi et la mise en œuvre des chantiers de transformation et de la méthode de travail ;
• contribuer au développement et au suivi de la coopération avec les autres acteurs du développement international, y compris avec le secteur privé.


CRITERES DE SELECTION
 

Le (la) candidat(e) Ă  ce poste doit :

• être ressortissant(e) d’un État ou gouvernement membre de l’OIF ;
• être titulaire d’un diplôme d’études supérieures, de niveau master (Bac+4) minimum, en sciences politiques, droit, relations internationales, développement international ou gestion de projets ;
• posséder une expérience d’au moins 3 ans dans le domaine de la coopération internationale avec une bonne connaissance de l’espace francophone et de ses enjeux ;
• avoir acquis dans l’exercice de ses fonctions antérieures une expérience dans l’analyse et la rédaction ainsi que la gestion de projets ;
• avoir une connaissance générale de la Francophonie et du fonctionnement de l’OIF ;
• posséder d’excellentes capacités de rédaction, d’analyse et de synthèse ;
• disposer d’une excellente connaissance du système multilatéral, notamment en matière de développement ; une expérience diplomatique multilatérale au sein/auprès d’une ou plusieurs organisations internationales constituera un atout ;
• disposer d’une parfaite maîtrise de la langue française et une bonne connaissance de l’anglais ;
• maîtriser les usages des milieux diplomatiques et savoir faire preuve de discrétion et de réserve ;
• être capable de travailler en milieu interculturel et de façon autonome, et savoir faire preuve de flexibilité, d’agilité, de disponibilité et d’adaptation ;
• avoir une bonne connaissance et une bonne pratique des outils numériques et informatiques ainsi que des médias sociaux ; être initié au fonctionnement d’un système de gestion et d’information intégré constitue un atout.


Seul(e)s les candidat(e)s présélectionné(e)s par le comité consultatif de sélection seront contacté(e)s. Seules les candidatures enregistrées en ligne avec un Curriculum vitae et une lettre de motivation seront examinées.

L’Organisation internationale de la Francophonie est un environnement non-fumeur. Une attention particulière sera apportée aux candidatures féminines ainsi qu’aux candidatures émanant des ressortissants d’États et de gouvernements membres non représentés ou sous-représentés au sein de l’Organisation.

L’âge de départ à la retraite au sein de l’Organisation est fixé à 65 ans.

En raison du grand nombre de candidatures, aucune information ne sera donnée par téléphone. Tout dossier non reçu via la plateforme de recrutement en ligne ne sera pas recevable. 

L'Organisation internationale de la Francophonie ne demande pas de frais ni d’information relative aux comptes bancaires des candidats à aucun stade du processus de recrutement ni pour la participation à des conférences ou à des formations. Les appels à candidature pour un poste, un volontariat ou un stage sont exclusivement diffusés sur le site officiel francophonie.org, le portail jeunesse.francophonie.org et la plateforme de recrutement de l’OIF, puis relayés sur les réseaux sociaux. L’OIF n’octroie pas de bourses d’études. Toute offre accompagnée d’une demande de règlement est frauduleuse. »