Directeur (trice) de l’Institut de la Francophonie pour l’éducation et la formation (IFEF)

AC/DRH, N° 15/2020 du 21 juillet 2020

APPEL A CANDIDATURES
 

L’Organisation internationale de la Francophonie regroupe 54 Etats et gouvernements membres, 7 associés et 27 observateurs répartis sur les cinq continents, rassemblés autour du partage d’une langue commune : le français. Consciente des liens que crée entre ses membres le partage de la langue française et de valeurs universelles, elle œuvre au service de la paix, de la coopération, de la solidarité et du développement durable.

 
Titre du poste :  Directeur (trice) de l’Institut de la Francophonie pour l’éducation et la formation (IFEF)
Lieu d'affectation :  Dakar
Statut et grade :  Emploi à recrutement international (niveau D, Grade D1-1 / D1-12)
Durée de l'engagement :  3 ans renouvelables, assortie d’une période probatoire de 6 mois
Traitement annuel de base :  Entre 66 211 euros et 92 029 euros
Ajustement annuel de poste :  Entre 13 560 euros et 18 848 euros

Autres avantages :

 En cas de recrutement en dehors du lieu d’affectation : prise en charge du transport A/R du lieu de recrutement au lieu d’affectation (+ indemnité de première installation) ;
Allocations, indemnités et participation au régime de prévoyance de l’Organisation
Date limite d'envoi des candidatures :  01/09/2020
Numéro de l'appel à candidatures :  AC/DRH, N° 17/2020 du 21 juillet 2020
 

FONCTIONS PRINCIPALES
 

Sous l’autorité de l’Administratrice de l’OIF, le/la Directeur (trice) de l’IFEF aura pour mission de proposer une programmation en matière d’éducation et de formation, qui intègre pleinement la dimension numérique et l’utilisation des outils technologiques dans la mise en œuvre de ses activités, et d’en assurer la coordination, le suivi et l’évaluation. Ceci en application des textes et engagements en vigueur de l’OIF et dans le respect des objectifs de l’Agenda pour l’éducation 2030.
Le mandat du/de la Directeur(trice) s’effectuera en synergie avec les acteurs de la Charte qui agissent dans le champs de l’éducation et de la formation (Agence Universitaire de la Francophonie, Université Senghor d’Alexandrie, CONFEMEN et CONFEJES).
Il/elle aura pour missions principales de :
- diriger la réflexion stratégique, en collaboration avec le Siège, et contribuer à la définition des politiques d'intervention de l'Organisation en matière d’éducation et de formation résolument tournées vers la prise en compte des outils technologiques et des apports du numérique dans la sphère éducative pour mener à bien l’exécution des programmes en matière d’éducation et de formation.
- intégrer les enjeux de l’éducation des filles et de la formation des femmes de manière transversale dans la conception, le développement et la mise en œuvre de la programmation en matière d’éducation et de formation professionnelle ainsi qu’à travers des initiatives à l’instar du Portail éducatif en ligne pour l’égalité femmes-hommes ;
- développer la programmation vers des projets fédérateurs et structurants en précisant clairement les objectifs poursuivis, les résultats attendus et les ressources requises, en identifiant des occasions de partenariat, de levée de fonds et de complémentarité avec les autres acteurs de la coopération agissant dans les domaines de l’éducation et de la formation ;
- assurer la coordination et le suivi de la programmation de l'Organisation dans les domaines de l’éducation et de la formation : planification des activités, suivi de l'exécution, évaluation de l'atteinte des résultats selon les indicateurs définis ;
- soutenir l’enseignement bi-plurilingue pour améliorer la qualité et l’efficacité de l’enseignement primaire et l’inscrire dans une démarche numérique et dans un contexte de diversité linguistique ;
- renforcer les compétences des enseignants du niveau primaire à l’enseignement de qualité du et en français dans le cadre de l’Initiative francophone pour la formation à distance des maîtres (IFADEM) ;
- contribuer au développement des moyens et dispositifs de formation technique et professionnelle (FPT) (formation à distance) et à leur diffusion dans l’espace francophone, en lien avec la Direction de la Francophonie économique et numérique (DFEN) pour une meilleure insertion professionnelle des jeunes dans le monde du travail ;
- contribuer au renforcement des systèmes éducatifs nationaux et de la formation dans les pays francophones ;
- contribuer à la continuité scolaire au sein de l’espace francophone grâce aux outils du numérique et de médias plus traditionnels comme la radio et la télévision;
- dans le développement de la programmation, prendre en compte les enjeux de l’éducation non formelle et notamment la littératie numérique dans le développement et la mise en œuvre de la programmation ;
- assurer un rôle de conseil et d’aide à la décision auprès de la Secrétaire générale de la Francophonie et de l’Administratrice de l’OIF dans les secteurs sous sa responsabilité ;
- contribuer, en lien étroit avec le Cabinet de la Secrétaire générale et le Bureau de l’Administratrice, à la préparation et au suivi des travaux des Instances de la Francophonie dans les domaines de compétences de l’Institut ;
- coordonner et participer à la gestion des ressources humaines et financières nécessaires à la réalisation des programmes de l’IFEF, dans le respect de la réglementation en vigueur ;
- assumer la fonction d'ordonnateur délégué pour la gestion budgétaire des programmes et projets placés sous sa responsabilité, ainsi que la reddition de comptes selon les formes requises par l’Organisation ;
- contribuer au développement de la communication et des partenariats et également de l'image de l'Organisation dans l'environnement francophone et international ;
- représenter l'Organisation dans les domaines qui sont du ressort de l’IFEF, ainsi que, de manière ad hoc, sur demande de la Secrétaire générale ou de l'Administratrice.


CRITERES DE SELECTION
 

Le candidat doit :
- être ressortissant d’un État ou gouvernement membre de l’OIF ;
- être titulaire d’un diplôme d’études supérieures, de niveau master ou doctorat, dans le domaine des sciences de l’éducation ou toute autre discipline apparentée ;
- posséder une expérience pertinente dans des fonctions liées à l’éducation et la formation d’au moins une douzaine d’années au sein d’une organisation nationale ou internationale de coopération, dont au moins cinq ans dans des fonctions de direction ;
- avoir une bonne connaissance des structures et programmes de la Francophonie et des organisations internationales agissant dans le secteur de l’éducation et la formation ;
- avoir une connaissance et expérience des pays francophones et bénéficier d’une bonne connaissance des organismes et des mécanismes de coopération en matière de développement et des systèmes éducatifs francophones ;
- être capable de planifier de manière stratégique et de gérer une programmation de grande ampleur ;
- avoir une bonne aptitude en matière de gestion budgétaire et de gestion de projets de coopération ;
- avoir acquis dans l’exercice de ses fonctions antérieures une expérience significative de coordination générale incluant une capacité d’animation et de motivation d’équipe dans un contexte multiculturel ;
- avoir une parfaite maîtrise de la langue française, avec une bonne capacité de rédaction de notes, rapports et synthèses ;
- la connaissance d’une autre langue notamment l’anglais est vivement souhaitée ;
- avoir un excellent sens des relations humaines et des capacités avérées d’écoute et d’analyse ;
- disposer d’un haut degré d’intégrité et de loyauté, être capable de gérer avec efficacité plusieurs projets et activités à la fois, tout en respectant des délais courts ;
- avoir une bonne connaissance et une bonne pratique de l’informatique et des outils numériques ;



Seul(e)s les candidat(e)s présélectionné(e)s par le comité consultatif de sélection seront contacté(e)s. Seules les candidatures enregistrées en ligne avec un Curriculum vitae et une lettre de motivation seront examinées.

L’Organisation internationale de la Francophonie est un environnement non-fumeur. Une attention particulière sera apportée aux candidatures féminines ainsi qu’aux candidatures émanant des ressortissants d’États et de gouvernements membres non représentés ou sous-représentés au sein de l’Organisation.

L’âge de départ à la retraite au sein de l’Organisation est fixé à 65 ans.

En raison du grand nombre de candidatures, aucune information ne sera donnée par téléphone. Tout dossier non reçu via la plateforme de recrutement en ligne ne sera pas recevable. 

L'Organisation internationale de la Francophonie ne demande pas de frais ni d’information relative aux comptes bancaires des candidats à aucun stade du processus de recrutement ni pour la participation à des conférences ou à des formations. Les appels à candidature pour un poste, un volontariat ou un stage sont exclusivement diffusés sur le site officiel francophonie.org, le portail jeunesse.francophonie.org et la plateforme de recrutement de l’OIF, puis relayés sur les réseaux sociaux. L’OIF n’octroie pas de bourses d’études. Toute offre accompagnée d’une demande de règlement est frauduleuse. »